Diam 24 one design / Général  / Michel Desjoyeaux : « Easy Regatta est dans l’air du temps »

Michel Desjoyeaux : « Easy Regatta est dans l’air du temps »

On connaît Michel Desjoyeaux pour son palmarès hors norme mais on ignore que ce passionné  a participé à la conception des premiers Diam 24od. Parrain du bateau et testeur de haut vol, il a poussé les premiers protos dans leurs retranchements et apporté quelques-unes de ces idées. 5 ans après ses premiers essais, il suit avec attention la vie de ce sportboat one design et explique pourquoi la formule Easy Regatta pourrait changer la pratique de la voile de compétition.

Le Diam 24 n° 100 va sortir dans les prochaines semaines, comment expliquez-vous ce succès ?

Au moment de la conception du bateau, il y avait déjà une pression pour créer des bateaux à foils. Ça n’était pas encore l’explosion que l’on a connu ensuite mais c’était déjà une idée très présente. Vianney a su tenir bon pour faire un bateau simple et ne pas se laisser emporter dans des solutions techniques trop complexes. L’un des grands succès de ce bateau est qu’il se démonte facilement et rapidement. C’est un bateau simple, rustique, mais qui est aussi rapide, vivant et amusant. C’est de ça dont avait besoin le Tour Voile pour offrir un programme de compétition plus ambitieux. Il fallait qu’il y ait plus de spectacle, qu’il y ait plus de proximité avec le public et le Diam 24 od a permis ça.

On constate une baisse de la pratique de la régate. Pourquoi selon-vous ?

C’est très étonnant parce que les gens ont de plus en plus de temps libre et ils ont pourtant le sentiment d’avoir de moins en moins de temps. Il y a également une concurrence des autres loisirs qui progresse. C’est un nouvel état d’esprit auquel il faut s’adapter pour que ces petits bateaux continuent à vivre car ils sont géniaux.

La formule Easy Regatta permet de libérer du temps de pratique. C’est une solution d’avenir ?

Easy Regatta peut répondre à ces attentes-là. Ça ressemble à ce que font les propriétaires un peu fortunés qui vont avoir leur propres préparateurs, comme les équipes professionnelles d’ailleurs. Ici, on propose à des pratiquants une offre clé en main qui mutualise la partie technique. C’est l’idéal pour quelqu’un qui a envie de pratiquer sa passion sans s’embêter avec des contingences matérielles. Pour quelqu’un qui cherche avant tout le plaisir de naviguer, c’est la bonne formule.

C’est principalement une solution pour gagner du temps de navigation, que ça soit en course ou à l’entraînement, avec une opération clé en main. Et quand tu rentres au port, tu vas boire un verre pendant que quelqu’un s’occupe du bateau.

C’est rendu possible grâce à la monotypie ?

Ça marcherait avec tout mais ça s’adapte très bien à la monotypie parce qu’il n’est même pas nécessaire d’être propriétaire d’un bateau. Les teams savent que lorsqu’ils vont monter sur un Diam 24 od, la poulie sera toujours au même endroit, la voile aura la même forme et le bateau avancera de la même façon. On peut naviguer sur un Diam différent à la Catagolfe ou sur un Grand Prix en Méditerranée, c’est toujours le même bateau que l’on aura sous les pieds, seul le numéro est différent.

Le système de location existe déjà dans d’autres classes mais ici, on est à un stade différent. En tous cas, c’est un concept innovant qui correspond une idée dans l’air du temps.

Ça peut faciliter le premier pas vers les sensations du multi ?

 Ça facilite le premier pas vers le multi, oui, parce quand tu as l’habitude de juste installer les voiles et partir naviguer, ça peut te rebuter de devoir assembler un puzzle. Là, tu as une équipe qui assemble et serre les boulons, tend le trampoline, pour toi. 

Pour ceux qui naviguent en monocoque et qui souhaitent découvrir la vitesse, ils se retrouvent à faire du multicoque, en monotype, et tout ça en arrivant au dernier moment, sur un bateau déjà finalisé.


Encadré : Easy Regatta, qu’est-ce que c’est ?

A partir de 2019, le chantier ADH propose l’offre Easy Regatta qui permet aux équipages de s’affranchir des contraintes logistiques de la régate. L’équipage qui choisit cette formule n’a qu’à rejoindre le lieu de la compétition et embarquer sur un bateau déjà préparé par les techniciens du chantier. A la fin de l’épreuve, le bateau est ramené en camion et stocké en attendant la régate suivante.

La saison Easy Regatta propose plusieurs régates au choix ainsi que des week-end de coaching.

Cette offre s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’à des pratiquants qui préfèrent louer leur Diam 24 od.

Plus d’infos :

https://www.diam24onedesign.com/fr/easy-regatta-diam-24-one-design/

Pas de commentaire

Répondre